sadhushop1
sadhu03
sadhu02
sadhu8
sadhu09
sadhu06
sadhushop1sadhu03sadhu02sadhu8sadhu09sadhu06

Sadhu le Serbe – Old Serb Archives

20,00 €

Tirage limité : 500 exemplaires
Date de sortie : Décembre 2014

You want to order in English : check ou International backup Shop !

Christophe Klain, plus connu pour ses exploits divers et variés sous le nom de Sadhu, est l’un des tatoueurs les plus créatifs de sa génération, au style inimitable, passionné d’images et de calligraphie. Son passé de pochoiriste l’a amené à faire partie des invités de Banksy au fameux Cans Festival de 2008 (aux côtés de C215, Jef Aérosol, Vhils, Blek le Rat et bien d’autres). L’homme, dont la discrétion et la gentillesse n’ont d’égal que son talent, a déjà fait l’objet de plusieurs publications dans des artbooks de renom : Tattooisme 2, Arabesque : Graphic Design from the Arab World and Persia, Tattoo Hand book 1 et 3, Paris Graffiti, Arabic Graffiti ou encore Paris Pochoir. Il ira même jusqu’à réaliser les couvertures de Stencil History X et ARTtitude 1 !

Son parcours : après cinq ans de Beaux-Arts, Sadhu – qui veut faire du tattoo depuis son adolescence – commence par le pochoir, le graphisme et la photo. Il se rend compte que ça ne nourrit pas son homme. Après un premier apprentissage manqué avec Chimé en 2001, il en fait un autre sous l’aile bienveillante de Roberto Dardini chez Art Corpus. Il y trouvera une famille, réalisera leur artbook Art Corpus Family. Vous avez forcément croisé ses oeuvres lors d’expositions de référence : Stencil History X Tour, Cans Festival, tournée Stency Only, Festival Kosmopolite, StolenSpace (Green Day) ou ChildHood Heroes.

Auteur : Frederic CLAQUIN
Editeur : Plan9 Entertainment
ISBN: 979-10-93398-05-1

Description du Produit

Pourquoi une collection BOOTleg en marge de la collection ARTtitude ?
Et bien c’est simple : Originellement, le terme bootlegger servait à désigner, durant la Prohibition des années 1920 aux États-Unis, un individu qui cachait de l’alcool dans la partie montante de sa botte (« bootleg » signifie littéralement « jambe de botte »). Par analogie avec l’usage précédent (illustration du thème de la contrebande), on appelle « bootleg » le trafic d’enregistrements ou des inédits « échappés » des studios d’enregistrements (parfois même avec la complicité de l’artiste) et diffusés dans un réseau de vente parallèle.

Et c’est la raison de cette collection : proposer  un sketchbook personnel, un objet unique et collector qui vous vous permettra d’entrer pleinement dans l’univers d’un artiste. Produire de l’inédit, du « homemade », diffusé hors des gros pipeline de distribution (Amazon & Co.), dans des points de ventes sélectionnés sur le volet. Dernier attribut de cette collection : produire en quantité limitée !